Comment devenir infirmier pompier volontaire : le guide 

322 votes : 4.4
​​
 
Vous êtes un(e) infirmier(e) diplômé(e) et vous souhaitez mettre à profit vos compétences au service des autres et en acquérir de nouvelles. Vous êtes prêt à vous engager, mais vous souhaitez savoir quelles sont les démarches à effectuer ? Quels sont les prérequis ? Quel est le salaire d’un infirmier sapeur-pompier volontaire ? Nous allons répondre à toutes vos questions ! 
photographie d'infirmiers pompiers volontaires en intervention
​​

Les conditions et prérequis pour devenir infirmier pompier volontaire

Il est nécessaire de remplir plusieurs critères afin de pouvoir accéder au poste d’infirmier pompier volontaire. Le métier de sapeur-pompier volontaire est accessible à partir de l’âge de 16 ans (avec lettre de consentement du représentant légal). Vous devez résider en France, cependant la nationalité française n’est pas obligatoire. ​Vous devez également disposer d’un casier judiciaire vierge et être en règle au regard des obligations du service national. De plus, vous devez pouvoir jouir de vos droits civiques et remplir les conditions d’aptitude médicale. Pour finir, et c’est peut-être le plus important, vous devez être titulaire du diplôme d’infirmier.

Les démarches pour devenir infirmier pompier volontaire

Le dossier de candidature pour devenir infirmier sapeur-pompier volontaire se compose des documents suivants :

  • Un curriculum vitae
  • Une lettre de motivation
  • Une copie de votre diplôme d’infirmier
 

Votre candidature est à adresser au Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) de votre département. Il figure dans cet annuaire qui regroupe les SDIS de France. Vous pouvez par ailleurs contacter le centre de secours le plus proche de chez vous afin de savoir s’il dispose déjà d’une équipe d’infirmiers pompiers volontaires que vous pourriez rejoindre.

​​

La formation d’infirmier sapeur-pompier 

Les infirmiers sapeur pompiers bénéficient d’une formation initiale, mais aussi d’une formation continue et de perfectionnement.

La première phase, qui est la formation initiale, est dispensée sur une trentaine de jours, répartie sur 1 à 3 ans. Durant cette formation initiale, vous serez en période probatoire. Il vous sera cependant possible d’intervenir, durant cette première phase, sur des cas pour lesquels vous possédez déjà les compétences requises. Avec le temps, vous serez amené à intervenir sur des missions plus diverses. La formation initiale se compose de cinq modules. Ces modules regroupent un module transverse qui reprend les connaissances communes, un module secours aux personnes, un module secours routier, un module incendie ainsi qu’un module relatif aux opérations variées (personnes, biens, environnement).

La seconde phase, c’est la formation continue et de perfectionnement qui a lieu tout au long de la carrière de l’infirmier pompier volontaire. Elle a pour but de développer de nouvelles compétences, mais également de parfaire celles déjà acquises.

Les missions d’un infirmier sapeur-pompier (SSSM)*

En tant qu’infirmier sapeur-pompier au sein du *Service de santé et de secours médical, vous pouvez effectuer diverses missions telles que :

  • Participer aux missions de secours d’urgence afin d’apporter des soins aux victimes.
  • Effectuer les suivis médicaux dans le but de gérer le maintien de l’aptitude médicale et physique des sapeurs-pompiers.
  • Rejoindre le comité d’hygiène et de sécurité pour participer à la prévention de la santé au travail
  • Soutenir les sapeurs-pompiers intervenants
  • Participer aux formations sur les risques chimiques, biologiques, technologiques
  • Suivre et entretenir les véhicules médicaux et le matériel pour en assurer la présence et la fonctionnalité
image veste infirmier sapeur pompier volontaire

Les qualités requises 

Comme pour tout métier, celui d’infirmier pompier volontaire requiert des qualités spécifiques afin de réaliser au mieux les tâches qui incombent à ce poste. En tant qu’infirmier, vous remplissez déjà de nombreux critères. La gestion du stress, la réactivité face à une situation d’urgence ou encore le travail d’équipe sont des qualités nécessaires aussi bien à l’infirmier qu’au sapeur-pompier. Les autres qualités requises sont le courage, la disponibilité, l’efficacité et la prudence en analysant les risques sur chaque intervention.

 Les obligations d'un ISP pompier 

Lorsque vous vous engagez en tant qu’infirmer sapeur-pompier volontaire, vous devez signer la charte du sapeur-pompier volontaire, qui figure dans le décret n°2012-1132 du 05 octobre 2012. Celle-ci reprend les droits et devoirs du volontariat en tant que sapeur-pompier. Comme cités plus haut, vous devrez également effectuer une formation : initiale, continue et de perfectionnement tout au long de votre engagement. D’ailleurs, la durée d’engagement est de cinq ans renouvelable.

Salaire, formations et grade d'infirmier pompier volontaire

Un ISP volontaire gagne en moyenne 1700 euros bruts par mois pendant la durée de son engagement. Un infirmier pompier volontaire peut se voir évolué vers le grade d'infirmier principal après avoir effectué au moins de cinq ans de carrière. Pour avoir accès à cette fonction, vous devez être en possession d’un diplôme d'État d’infirmier. Si ce n’est pas encore le cas, EFM Santé & Social vous propose sa formation : Prépa IFSI. D’ailleurs, même si vous n’êtes pas encore infirmier, vous pouvez tout à fait devenir sapeur-pompier volontaire.  

Infirmiers pompiers volontaires et infirmiers pompiers professionnels 

Quelle est la différence entre un ISP volontaire et un ISP professionnel ? La différence réside dans le fait qu'un infirmier pompier volontaire est engagé sur un nombre d'heures limitées. En effet, cette activité est en complément de son activité principale. Pour un infirmier pompier professionnel, c'est son métier et il possède d'ailleurs le statut d'agent de la fonction publique territoriale et non de volontaire
 

Retour haut de page