Devenir Sapeur-Pompier Professionnel (SPP)

101 votes : 4.2
Vous avez un goût prononcé pour l'aide à autrui et vous aimez rendre service ? Pourquoi ne pas tenter votre chance chez les Sapeurs Pompiers ? Pour devenir Sapeur Pompier Professionnel, vous pouvez vous présenter aux concours sans limite d'âge. Il vous faudra une bonne condition physique et une solide préparation pour réussir le concours et bien sûr, la vocation pour ce métier !

Comment devenir Sapeur-Pompier Professionnel (SPP) ?

 
En 2019, la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises (DGSCGC) recensait 41 400 Sapeurs-Pompiers Professionnels. Le métier intéresse les jeunes des cursus de formation initiale autant que les adultes issus de la formation continue, hommes et femmes. Ces dernières sont d'ailleurs en augmentation ces dernières années.
 
Ce métier assure une certaine sécurité de l'emploi et l'on aura toujours besoin de soldats du feu pour protéger les personnes et les biens. Or, même s'ils sont baptisés « soldats du feu », les pompiers consacrent la majeure partie de leur temps au secours aux personnes et ont d'autres missions que celle de la lutte contre les incendies.
 
Contrairement aux Sapeurs-Pompiers Volontaires, les Sapeurs-Pompiers Professionnels sont des fonctionnaires territoriaux qui perçoivent une rémunération (et non une indemnisation comme les pompiers volontaires). Ils ont également des indemnités et occupent un logement de fonction.
 
Pour exercer ce métier passionnant qui est, avant tout, une véritable vocation, le candidat devra passer un concours externe pour devenir soit Sapeur-Pompier Professionnel Non Officier ou SPPNO, soit Sapeur-Pompier Professionnel Officier (SPPO). Il choisira le concours et le grade en fonction de son niveau d'études.
 
Ainsi, il est possible de se présenter au concours de Caporal de SPPNO avec un CAP, BEP ou le diplôme national du Brevet.
 
Les concours, s'ils sont préparés avec sérieux et l'aide d'une école de formation qui prépare à toutes les épreuves, donnent ensuite accès au recrutement et à la formation continue qui sera assurée dans le SDIS qui vous recrutera. Le métier est accessible sans limite d'âge et vous pouvez tenter votre chance au concours en tant qu'étudiant de la formation initiale ou bien comme adulte de la formation continue avec un projet de reconversion professionnelle.
 
Il faudra toutefois avoir une excellente forme physique et une excellente santé pour faire face aux exigences du métier.

pompier luttant le feu

Les missions du Sapeur-Pompier Professionnel

 
Les missions du SPP sont de différentes natures :
  • Secours d'urgence, assistance à la population ;
  • Lutte contre les incendies ;
  • Intervention sur les lieux d'accidents routiers ;
  • Missions de protection de la faune ;
  • Prévention des risques industriels et de la pollution ;
  • Mise en place des plans d'urgence (Polmar, ORSEC)
 

Assistance à la population, secours d'urgence

 
Cette mission va représenter jusqu'à 70 % du temps d'un Sapeur-Pompier Professionnel. Il s'agit de venir en aide aux personnes en difficulté (maladie, crise cardiaque, intoxication mais aussi risque de noyade, blessures, malaise…). Le SPP acquiert, au cours de sa formation, tous les réflexes lui permettant de venir en aide aux personnes en leur apportant les premiers secours d'urgence. Il peut compter sur le soutien logistique que représentent notamment les médecins et infirmiers du Service de Santé et de Secours Médical (SSSM).
 

Lutte contre les incendies

 
Les soldats du feu, comme on les appelle souvent, interviennent sur le lieu d'incendies grâce à un matériel adapté et des véhicules équipés pour ce type d'intervention. Ils portent une combinaison de protection, un casque et des gants qui résistent au feu. Les canadairs permettent également de circonscrire des feux de forêts.
Les interventions pour éteindre les incendies se font sur des lieux d'habitation (maisons, immeubles), mais également sur la voie public (véhicules, feux de poubelle…) et tous types de structures accueillant du public (centres commerciaux, écoles…). Lorsque le feu touche une forêt dans une grande proportion, la logistique permet de faire intervenir des canadairs, ces avions spécialisés transportant de l’eau, qui peuvent freiner la propagation des flammes.
Les incendies représentent toutefois seulement 6 % des interventions, on peut inclure dans ce type de missions tout ce qui touche à la prévention. En effet, de nombreux exercices dans le public (écoles, lycées) ou le privé (entreprises) peuvent nécessiter la participation des pompiers. Ils sont souvent rejoints par les Sapeurs-Pompiers Volontaires et les Jeunes Sapeurs-Pompiers pour ces missions de sensibilisation du public.
 
 

Intervention sur les lieux d'accidents routiers

 
Le Sapeur-Pompier Professionnel joue un rôle important lors d'accidents de la circulation. Il sera souvent sur le devant de la scène pour extraire des personnes de leurs véhicules et leur prodiguer les secours d'urgence en attendant leur transport à l'hôpital. Ils vont alors tenter de rassurer les victimes et les installer en lieu sûr.
 
Les accidents de toutes les voies de circulation sont d'ailleurs confiés en premier lieu aux pompiers qui ont l'habitude d'arriver rapidement sur les lieux et d'agir immédiatement. Ils travaillent ainsi conjointement avec d'autres services d'urgence (SAMU, ambulances), ou en amont, dans l'attente des autres secours. Ils pourront intervenir sur les lieux d'accidents ferroviaires ou aériens autant que sur les routes et autoroutes.
 

Missions de protection de la faune, de prévention des risques industriels et de la pollution

 
La protection de la faune et de la flore fait également partie des missions du Sapeur-Pompier Professionnel. Il participe notamment à la lutte contre le trafic d'espèces protégées et peut être appelé si un animal exotique est trouvé dans la nature. Les SPP ont également un rôle important à jouer dans la prévention du risque industriel (produits chimiques pouvant être déversés dans la nature) et dans la prévention de la pollution (air et eau).
 

Intervention dans la mise en place des plans d'urgence (ORSEC, Polmar)

 
Le Plan POLMAR ou Plan de lutte contre la POLlution MARine a été mis en place afin de lutter contre les risques occasionnés par les marées noires. Lorsqu'il est déclenché, le plan POLMAR peut ainsi faire appel aux Sapeurs-Pompiers Profesionnels. De même, le plan ORSEC ou Organisation de Réponse de SEcurité Civile est déclenché lorsqu’une catastrophe naturelle (inondation, tremblement de terre, feu d'envergu…) nécessite l'intervention coordonnée de plusieurs services (pompiers, SAMU, forces de l'ordre, équipes médicales, etc.). La participation à ces plans d'urgence s'accompagne toujours d'une logistique considérable (équipements de coordination des interventions, véhicules adaptés, etc.).

Les qualités requises pour devenir Sapeur-Pompier Professionnel

 
Pour s'engager dans ce métier passionnant, il est necessaire d’avoir une certaine vocation car le métier de Sapeur-Pompier Professionnel exige beaucoup d'investissement personnel. Le SPP aura notamment certaines qualités personnelles qui faciliteront son intégration dans ce métier. A cela, s'ajouteront des qualités techniques qu'il aura apprises en cours de formation.
 

Qualités personnelles requises

  • Courage ;
  • Dévouement pour autrui ;
  • Altruisme et disponibilité ;
  • Flexibilité ;
  • Esprit d'équipe ;
  • Très bonne condition physique (beaucoup d'entrainement au programme quotidien) ;
  • Mental à toute épreuve ;
  • Bonne gestion du stress ;
  • Réactivité ;
  • Capacité d'analyse pour appréhender les situations dangereuses rapidement ;
  • Respect des consignes et de la hiérarchie ;
  • Disponibilité (les horaires peuvent être décalés, les pompiers devant être capables d'intervenir 24h/24, et 7j/7) ;
  • Sang-froid, savoir garder son calme en toutes circonstances ;
  • Se montrer rassurant envers la population ;
  • Ne pas être trop sensible émotionnellement (savoir surmonter la vue du sang, de brûlures, d'accidentés de la route, etc.)
 

Qualités techniques du métier de Sapeur-Pompier Professionnel

 
Le Sapeur- Pompier Professionnel doit avoir une bonne maîtrise du matériel d'intervention. Il est capable de s'habiller en un temps record et de manier l'équipement de secours (échelle, lances à incendie, etc.) avec beaucoup de dextérité et de précision. Il connait parfaitement le feu et sait comment celui-ci évolue et les dangers qu'il peut représenter selon les circonstances.
 
En intervention, chaque SPP agit rapidement pour sauver des vies, mais il doit aussi s'occuper de son équipe et progresser dans un souci de sécurité pour lui et les autres. Son excellente condition physique lui permet d'intervenir dans des conditions extrêmes (feu, fumées, inondations, etc.). La maîtrise de la natation lui permet de secourir des personnes et de les sauver de la noyade.
 
Sur le devant de la scène des accidents de la route, il maîtrise parfaitement les gestes de premiers secours.
 
Lors d'opérations importantes d'évacuation de la population (catastrophe naturelle), il saura parfaitement mettre en œuvre les mesures de sécurité avec son équipe.

entrainement de pompier

Avantages et contraintes du métier de Sapeur-Pompier Professionnel

 

Les avantages du métier de SPP

  • L'exercice d'un métier épanouissant et utile aux autres ;
  • La participation à des actions de sauvetage (le pompier aura l'occasion de sauver de nombreuses vies tout au long de sa carrière) ;
  • L’appartenance à une équipe soudée avec des valeurs humaines communes ;
  • Le choix d’un métier porteur, qui ne connait pas le chômage, avec un recrutement toujours croissant ;
  • Une immersion possible très jeune, entre 11 et 16 ans, en s'inscrivant comme Jeunes Sapeurs-Pompiers et ainsi conforter sa vocation ;
  • Une égalité des chances femmes/hommes. Les femmes ont autant de chances d'évoluer dans le métier que les hommes ; elles sont d'ailleurs de plus en plus présentes ;
  • La sécurité de l'emploi via le statut de fonctionnaire ;
  • L’assurance d’un logement de fonction dans la caserne ;
  • Une remuneration evolutive ; le salaire est calculé sur une grille indiciaire selon le grade et l'ancienneté, sans discrimination de salaire ;
  • La formation continue, proposée pour que le Sapeur-Pompier Professionnel soit toujours au meilleur de ses capacités. Il suit également un entraînement sportif lui permettant d'avoir toujours une excellente forme physique.
  • Le contact direct avec la population.
 

Les contraintes du métier

  • Il faut veiller à avoir une bonne hygiène de vie pour garder toujours une excellente forme et être opérationnel pour chaque mission (limiter les fêtes trop arrosées en dehors des congés) ;
  • Le risque est présent et peut représenter une contrainte pour les personnes qui souhaitent fonder une famille ;
  • Il faut toujours être attentif et concentré et il est capital que le Sapeur-Pompier Professionnel sache laisser les ennuis personnels de côté lorsqu'il part en mission de sauvetage.

Devenir Sapeur-pompier professionnel non-officier (SPPNO)

 
Pour devenir Sapeur-Pompier Professionnel, vous avez la possibilité de vous présenter soit au concours de Sapeur-Pompier Professionnel Non Officier (SPPNO) soit à celui de Sapeur-Pompier Professionnel Officier (SPPO).
 
Pour ces deux types de concours, les épreuves sont différentes.
 

Concours externe : Caporal Sapeur-Pompier Professionnel non-officier / SPPNO (Catégorie C)

 
Le concours SPPNO est proposé en externe ou en interne et donne accès au grade de Caporal Sapeur-Pompier.
 
Les grades des SPPNO sont : Sapeur, Caporal, puis Sergent (accès par concours interne ou par examen professionnel) et Adjudant (avancement professionnel).
 
Pour présenter le concours de Caporal SPPNO en externe, vous devez vérifier votre eligibilité en fonction des critères suivants :
  • Remplir les conditions d'aptitude médicale requises ;
  • Etre âgé de 18 ans minimum ;
  • Etre de nationalité française ;
  • Jouir de ses droits civiques ;
  • Etre titulaire d'un CAP, BEP ou du diplôme national du Brevet, ou avoir acquis 3 ans d'ancienneté dans le métier en tant que Sapeur-Pompier Volontaire, SP militaire ou Jeune Sapeur-Pompier (pas de condition de diplôme pour ce public) ;
 
A savoir : il n'y a pas de limite d'âge pour se présenter au concours de Sapeur Pompier Professionnel.
 
Réussir le concours permet au candidat de se voir inscrit sur une « liste d'aptitude » et ainsi avoir la possibilité d’être recruté dans un SDIS dès qu'il est constaté une vacance de poste.

Epreuves pour devenir Caporal

 
Pour réussir le concours externe de Caporal SPP, vous devrez valider les épreuves d'admissibilité, les épreuves de pré-admission et enfin les épreuves d'admission.
  • Admissibilité : QCM (Questions à Choix Multiples) de compréhension de textes (étude de textes) (coefficient 1) et QCM  portant sur des sujets de mathématique et de logique (coefficient 1).
  • Pré-Admission : épreuves physiques : natation, parcours professionnel adapté, endurance cardio-respiratoire (coefficient 4).
  • Admission : il s'agit d'un entretien individuel face à un jury qui portera sur une fiche réalisée par le candidat (15 minutes d'entretien et 5 minutes de préparation). Cette phase est importante car elle permet au jury d'évaluer la motivation du postulant (coefficient 4).
 

Epreuves pour devenir Sergent

 
Pour réussir le concours interne de Sergent SPP, vous devrez valider les épreuves d'admissibilité, puis les épreuves d'admission.
  • Admissibilité : Rédiger un compte-rendu relatif à une situation opérationnelle (niveau chef d'équipe) en se servant des supports documentaires fournis (dossier ou source audiovisuelle) (coefficient 2) + QCM relatif aux activités de chef d'équipe à remplir (coefficient 2).
  • Admission : un entretien face à un jury d'une durée de 20 minutes (coefficient 5) permet à celui-ci d'évaluer les acquis de l'expérience professionnelle du candidat.
 
Les caporaux et les caporaux-chefs justifiant de 6 ans de service dans leur grade et ayant validé toutes les UV de formation de chef d'équipe peuvent présenter un examen professionnel pour devenir Sergent SPP. L'examen professionnel comporte une épreuve d'admission constituée d'un examen face à un jury portant sur un dossier professionnel (durée : 20 minutes avec 5 minutes de préparation).

camion et pompiers

Devenir Sapeur-Pompier Professionnel Officier (SPPO)

 
Les grades des SPPO sont : Lieutenant 1ère classe, Lieutenant 2ème classe, Lieutenant Hors Classe, Capitaine, Commandant, Lieutenant Colonel et Colonel.
 

Lieutenant SPPO

 
Pour présenter le concours de Lieutenant 1ère classe SPPO en externe, vous devez vérifier votre éligibilité en fonction des critères suivants :
  • Remplir les conditions d'aptitude médicale requises ;
  • Être âgé de 18 ans minimum ;
  • Être de nationalité française ;
  • Jouir de ses droits civiques ;
  • Être titulaire d'un diplôme de niveau Bac + 2 minimum ;
À savoir : il n'y a pas de limite d'âge pour se présenter ce concours.
 
Réussir le concours permet au candidat de se voir inscrit sur une « liste d'aptitude » et ainsi avoir la possibilité d’être recruté dans un SDIS dès qu'il est constaté une vacance de poste.
 

Épreuves pour devenir Lieutenant 1ère classe SPPO

  • Admissibilité : Rédiger une note d'analyse avec une argumentation solide sur une question d'actualité – 3 heures (coefficient 2) et QCM (Questions à Choix Multiples) portant sur des sujets de sécurité civile, d'environnement et de société – 1h30 (coefficient 2).
  • Pré-Admission : épreuves physiques : natation, parcours professionnel adapté, endurance cardio-respiratoire (coefficient 2).
  • Admission : entretien individuel face à un jury (coefficient 5) + une épreuve facultative en langue anglaise.
 
S'il est reçu au concours de lieutenant SPPO, le candidat suivra alors une formation d'une durée de 40 semaines et notamment 18 mois en École Nationale Supérieure des Officiers Sapeurs-Pompiers.

Capitaine SPPO

  • Remplir les conditions d'aptitude médicale requises ;
  • Être âgé de 18 ans minimum ;
  • Être de nationalité française ;
  • Jouir de ses droits civiques ;
  • Être titulaire d'un diplôme de niveau Bac + 3 minimum ;
 
A savoir : il n'y a pas de limite d'âge pour se présenter ce concours
 
Réussir le concours permet au candidat de se voir inscrit sur une « liste d'aptitude » et ainsi avoir la possibilité d’être recruté dans un SDIS dès qu'il est constaté une vacance de poste.
 

Épreuves pour devenir Capitaine SPPO (concours externe ou interne)

  • Admissibilité : Écrire une note d'analyse avec une argumentation solide sur une question d'actualité – 4 heures (coefficient 2) et QCM (Questions à Choix Multiples) portant sur des sujets sélectionnés par le candidat soit en droit, en sécurité et environnement ou gestion par exemple (coefficient 2).
  • Pré-Admission : épreuves physiques (coefficient 2).
  • Admission : entretien individuel face à un jury (coefficient 5) + une épreuve facultative de compréhension en langue anglaise (coefficient 1)
 

Le recrutement après le concours

 
Quel que soit le concours choisi, s'il est admis, le candidat est inscrit sur une liste d'aptitude pendant une durée déterminée. Il sera ensuite, dès qu'une vacance de poste est prévue, recruté dans l'un des Services Départementaux d'Incendie et de Secours (SDIS) comme Sapeur-Pompier Professionnel.

 

Comment accéder à la formation de Sapeur-Pompier Professionnel ?

 
Vous souhaitez devenir Pompier Professionnel et vous présenter au concours externe de Caporal SPPNO ?
 
Nous vous conseillons de bien vous préparer aux épreuves et ce, bien avant la date de concours. Cette préparation doit s'orienter sur 3 niveaux :
  • Les épreuves écrites et l'acquisition d'automatismes pour répondre rapidement grâce à une bonne maîtrise des connaissances (situation de concours où les meilleurs pourront accéder plus rapidement au métier) ;
  • Les épreuves orales, qui sont souvent des entretiens devant un jury de professionnels et qui nécessitent de l'entraînement pour ne pas perdre vos moyens le jour J ;
  • Les épreuves sportives : la préparation ne doit pas être négligée car dans ce métier très physique, vous aurez compris qu'il est essentiel d'avoir un bon niveau sportif et de bien vous préparer aux disciplines du concours visé.
 
Rappelons aussi que le métier est ouvert à tous les publics, sans limite d'âge. Vous pouvez donc vous présenter au concours dans le cadre de la formation initiale, mais aussi, après une première expérience professionnelle dans le cadre de la formation continue en vue d'une reconversion professionnelle.
 
Les jeunes étudiants, les salariés ou encore les personnes en recherche d'emploi peuvent devenir pompier professionnel et préparer le concours.
 
La préparation en amont peut se faire à plein temps avec une école spécialisée de type prépa ou avec un centre de formation à distance.
 
Il existe aussi des écoles permettant de se préparer uniquement pour les épreuves sportives comme la Prépa Sport d'Aix-en-Provence qui propose une préparation aux épreuves sportives des concours de SPP (SPPO ou SPPNO).
 
Les centres de formation à distance sont une solution intéressante pour les salariés qui sont en poste et ont un projet de reconversion car ils peuvent s'entrainer aux épreuves du concours et bénéficier d'une solide formation en travailant de chez eux, en dehors de leur temps de travail. Les formations à distance sont également conçues pour bien préparer les candidats, tant aux épreuves écrites qu'aux épreuves orales et permettent un suivi pédagogique du candidat.
 
Pour s'entraîner aux épreuves sportives, le candidat peut également se faire aider par un coach sportif particulier. Ceoendant, des centres de formations à distance incluent le suivi d’un coach sportif comme EFM Fonction Publique, qui dispense un solide entraînement pour devenir Caporal de Sapeur-Pompier Professionnel.

casque de pompier

Après avoir obtenu le concours de Sapeur-Pompier Professionnel

 

Vacance de postes et recrutement professionnel

 
Le Ministère de l'Intérieur tient une liste de postes de Sapeurs-Pompiers Professionnels qui peut être directement consultée sur son site internet.
 
Le SPP est un fonctionnaire de la Fonction Publique Territoriale et peut aussi se référer au site internet suivant : www.emploi-territorial.fr
 

Formation initiale après recrutement et formation continue

 
Le SPP suivra systématiquement une formation initiale d'application à son entrée en poste. Même si la préparation du concours a pu lui donner certaines connaissances, la formation initiale d'application lui permet de se plonger réellement dans le milieu d'intervention et d'apprendre à connaître notamment l'équipement et le matériel d'intervention.
 
La formation se poursuivra (formation de maintien et de perfectionnement des acquis) après cela puisque le Sapeur-Pompier Professionnel doit toujours être compétent sur le terrain même après plusieurs années d'exercice du métier et l'entraînement sportif est toujours au programme de ses journées. Il pourra également avoir des formations plus spécifiques d’ordre techniques ou encore managériales.
 

Débouchés et évolutions pour le métier de Sapeur-Pompier Professionnel

 

Où exercer le métier de Sapeur-Pompier Professionnel ?

 
Comme le Pompier Militaire, le SPP est logé dans une caserne. Il sera principalement affecté au sein des SDIS (Services Départementaux d'Incendie et de Secours).
 
Ce fonctionnaire des collectivités territoriales travaille à plein temps et, selon l'endroit de son recrutement, peut travailler en ville ou au sein de villages (mer, montagne, village en bord de forêt, etc.).
 

Le salaire et les évolutions de carrière du SPP

 
Les Sapeurs-Pompiers Professionnels sont des fonctionnaires territoriaux qui perçoivent une rémunération calculée selon une grille de salaires indiciaire. Celle-ci tient compte du grade et de l'ancienneté du SPP. Outre leur rémunération indiciaire, les SPP perçoivent, le cas échéant, un supplément familial de traitement, une indemnité de résidence et un régime indemnitaire (selon texte statutaire de référence).
 
De nombreuses indemnités sont prévues et permettent d'augmenter le revenu de base du SPP comme par exemple l'indemnité de feu (19 % du traitement indiciaire brut), l'indemnité de responsabilité, l'indemnité de spécialité ou l'indemnité horaire pour travail supplémentaire (IHTS). Toutes ces indemnités spécifiques aux Sapeurs-Pompiers Professionnels sont énoncées par le décret n° 90-850 du 25/09/1990.
 
Ces taux peuvent varier selon les SDIS et il appartient à chacun de fixer ses taux minima.
 
Le SPP pourra percevoir, en début de carrière, environ 1 522 euros bruts en tant que débutant, mais avec l'avancement son salaire mensuel pourra atteindre jusqu'à 3 800 euros bruts.
 

Les évolutions de carrière possibles pour le Sapeur-Pompier Professionnel

 
En choisissant de devenir SPP et en commençant votre carrière en qualité de SPPNO, vous aurez rapidement la possibilité d'évoluer et de monter en grade, surtout si vous avez la motivation nécessaire et la vocation pour ce métier. Grâce à un système de grades et d'échelons, les pompiers peuvent évoluer, passer des concours internes et devenir officiers.
 
L'évolution de carrière peut également amener un pompier professionnel à encadrer une équipe ou à se spécialiser dans certains secteurs qui demandent d'autres connaissances techniques (exemple : connaissance de l'alpinisme pour des Sapeurs-Pompiers intervenant en montagne ou de la plongée pour intervenir en milieu aquatique).

femme pompier

Etat des lieux des Sapeurs-Pompiers Professionnels

 
Pour remplacer les fins de contrats et notamment les départs à la retraite, le métier recrute de nouveaux candidats qu'ils soient Pompiers Volontaires ou Professionnels. Pour ce faire, certaines brigades comme celle de Paris ont lancé des campagnes importantes de recrutement, notamment sur les réseaux sociaux, pour toucher un maximum de jeunes.
 
Les femmes sont toujours les bienvenues dans le métier. Pendant son mandat comme Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a lancé un plan d'action en 2016 pour un recrutement plus important de femmes qui ne représentaient alors que 14 % des effectifs.
 
En 2019, on recensait environ 38 000 femmes SP sur tout le territoire national et leur effectif avait augmenté de 5 % entre 2016 et 2017. Les femmes représentaient en 2019 l'équivalent de 16 % des effectifs civils et 4 % des effectifs militaires.
 
Le métier de Sapeur-Pompier Professionnel offre une sécurité d'emploi incontestable et permet à chaque élément d'évoluer dans un métier indispensable à la sécurité de tous.
Le métier de Sapeur Pompier Professionnel offre de nombreux débouchés et permet d'évoluer dans une véritable « famille ». En effet, en travaillant dans une caserne, la camaraderie, l'esprit de cohésion et d'entente, l'entraide sont nécessaires et procurent de belles amitiés. L'exercice de ce métier passionnant offre beaucoup d'épanouissement personnel et professionnel aux candidats qui ont une véritable vocation.