Comment devenir Lieutenant de Sapeurs-Pompiers professionnels (SPP)

Comment devenir Lieutenant de Sapeurs-Pompiers professionnels (SPP)

333 votes : 4.3
Si vous avez la vocation pour devenir pompier et en faire votre métier, vous pouvez, sous certaines conditions, vous inscrire au concours pour devenir Lieutenant de Sapeur-Pompiers Professionnels. Ce concours s'adresse à ceux qui ont les qualités requises pour diriger une équipe et bien sûr l'envie de travailler dans la Sécurité Civile pour protéger les personnes, les biens et l'environnement.
 

Comment devenir Lieutenant Sapeur-Pompier ?

 
Les lieutenants et lieutenantes de Sapeurs-Pompiers professionnels sont des fonctionnaires territoriaux appartenant à la classe des Officiers Sapeurs-Pompiers de catégorie B. Ils ont suivi une formation à l'ENSOSP (École Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers), à l’instar de tous les officiers de sapeurs-pompiers comme les capitaines, les commandants, les lieutenants-colonels et les colonels, ces derniers appartenant néanmoins à la catégorie A.
 
Les Lieutenants de Sapeurs-Pompiers Professionnels encadrent du personnel au sein de SDIS (Services Départementaux d'Incendie et de Secours).
 
Comme tous les fonctionnaires, leur statut, les missions qu'ils exercent et leur salaire est évolutif et ils pourront progresser tout au long de leur carrière, soit par avancement de grade, soit par la participation à des concours internes ou des examens professionnels.
 
Au sein du cadre d'emplois des Lieutenants Sapeurs-Pompiers, on pourra distinguer 3 grades : lieutenant 2e classe, lieutenant 1ʳᵉ classe et lieutenant hors classe. Ils sont l'équivalent de 3 niveaux hiérarchiques.
 
Pour devenir Lieutenant de Sapeurs-Pompiers, il faut avoir un certain nombre de qualités essentielles comme une bonne condition physique et psychologique, le sens des responsabilités, la réactivité, le goût du travail en équipe et une certaine autorité pour pouvoir manager une équipe.
 
Le candidat souhaitant devenir Lieutenant de Sapeurs-Pompiers devra remplir certaines conditions et se présenter à un concours (concours interne, externe ou examen professionnel selon les cas). Après le concours, une formation professionnelle à l'ENSOSP permettra au Sapeur-Pompier d'acquérir les compétences techniques et opérationnelles propres au métier de lieutenant de sapeurs-pompiers professionnels.
 
Le candidat peut préparer le concours dans le cadre de la formation initiale, mais aussi lors d'un projet de reconversion professionnelle (formation continue). Il peut se former à son rythme avec un centre d'enseignement à distance afin de mettre toutes les chances de réussite au concours de son côté.
  lieutenants et lieutenantes de <a

Les missions du Lieutenant Sapeur-Pompier

 
Le Lieutenant de sapeurs-pompiers professionnels participe aux missions d'interventions courantes comme tous les sapeurs-pompiers professionnels (SPP). En qualité d'officier, il encadre et commande une équipe tout en relayant les informations à sa propre hiérarchie. L'équipe opérationnelle dont il a la charge peut représenter un effectif de 9 à 30 SPP.

Au quotidien, il occupe un rôle clé dans l'organisation, le management et le suivi de la formation de ses effectifs. Il peut ainsi travailler dans des services spécialisés ou encore au sein de services supports en état-major.
 
Il a toutes les compétences pour diriger des opérations de secours et mener une équipe de 20 sapeurs-pompiers.
Parmi les missions quotidiennes du Lieutenant Sapeur-Pompier, on peut citer notamment :
  • Organisation de la protection et de la lutte contre les accidents (accidents de la route, accidents domestiques, etc.), les catastrophes naturelles, les sinistres (incendies notamment) et organisation des interventions d'urgences ;
  • Prévention des risques technologiques ou naturels ;
  • Organisation de tous les secours d'urgence (aide aux victimes d'accidents de santé, d'accidents de la route, d'accidents domestiques) ;
  • Coordination du personnel ;
  • Organisation opérationnelle – moyens et effectifs engagés – et technico-administrative au quotidien et toutes les missions communes aux SDIS (Services Départementaux d'Incendie et de Secours) ;
  • Participation à des tâches de chef d'agrès tout engin et/ou d'un engin avec une équipe ;
  • Participation à des actions de formation.

Les différents grades de Lieutenant Sapeur-Pompier

 
L'école des officiers de sapeurs-pompiers forme à plusieurs grades, parmi lesquels le cadre d'emploi des lieutenants, correspondant à la catégorie B. On trouve ensuite les capitaines, commandants et lieutenants-colonels qui sont des officiers de catégorie A de la Fonction publique territoriale.
 
Il y a chez les lieutenants, 3 grades :
 
  • Lieutenant 2e classe (1er grade) ;
  • Lieutenant 1re classe (2e grade) ;
  • Lieutenant hors classe (3ᵉ grade).
 
Les emplois correspondants à ces grades de sapeurs-pompiers professionnels ont été fixés par le décret du 25 septembre 1990. Pour accéder à tous les postes, il faut satisfaire aux obligations de formation.
 
lieutenant pompier

Les qualités requises pour devenir Lieutenant de sapeur-pompier

 

Les qualités personnelles requises

 
La plupart des qualités personnelles sont communes à toutes les personnes qui veulent devenir pompier professionnel. Il faut, en effet, avoir une certaine vocation pour ce métier, mais aussi :
 
  • Avoir le sens des responsabilités ;
  • Savoir gérer son stress ;
  • Être disponible ;
  • Avoir d'excellentes capacités d'analyse ;
  • Avoir l'esprit d'équipe ;
  • Être réactif ;
  • Avoir un bon équilibre psychologique ;
  • Avoir un très bon relationnel ;
  • Avoir une excellente condition physique ;
  • Être capable de mener une équipe ;
  • Savoir garder son sang-froid lors d'intervention sur le terrain ;
  • Être motivé pour évoluer et faire carrière dans le métier.
 

Les qualités techniques du métier

 
Le lieutenant sapeur-pompier acquiert au cours de sa formation spécifique en École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (ENSOSP) des compétences à la fois techniques et managériales :
 
  • Compétences opérationnelles : savoir maitriser l'ingénierie des risques et leur prévention/prévision, savoir gérer et commander les missions opérationnelles.
  • Compétences administratives/managériales : gestion financière et administrative, droit, ressources humaines, etc.
  • Compétences relationnelles : ouverture et polyvalence du métier, échanges et interventions avec d'autres intervenants du service public (gendarmerie, police…).

À ceci s'ajoute une dimension physique avec un entrainement sportif adapté au quotidien.
 
​​

Quelles sont les 3 conditions pour devenir Lieutenant Sapeur-Pompier ?

 

 1 : Être éligible aux prérequis pour devenir lieutenant pompier

  • Avoir au minimum 18 ans (pas de limite d'âge pour se présenter aux concours des Sapeurs-Pompiers Professionnels) ;
  • Avoir la nationalité française ;
  • Ne pas avoir de casier judiciaire ;
  • Être dégagé des obligations militaires ;
  • Conditions d'aptitudes médicales à remplir par tous les pompiers.

 
Il faut bien sûr avoir une très bonne condition physique et psychologique.
Après validation du concours, le Lieutenant Sapeur-Pompier doit suivre une formation professionnelle adaptée à son grade avant d'être inscrit sur une liste d'aptitudes en attendant la vacance d'un poste.

Quel bac pour devenir officier pompier professionnel ?

Pour devenir officier pompier, il est nécessaire de posséder un baccalauréat général, professionnel ou technologique. Peu importe la voie, les spécialités ou les options choisies.

Quelles études pour devenir officier pompier ?

Et pour pouvoir intégrer le corps des sapeurs-pompiers en tant que lieutenant 1ère classe, il est exigé, selon le décret N° 2007-196, d'avoir obtenu un diplôme reconnu à bac+2 (BTS, DUT, DEUST, DEUST) ou de niveau V. Mais il ne sera pas demandé d'avoir suivi des études dans une branche ou matière en particulier.

 

2 : Réussir les concours ou les examens professionnels d'officiers de SPP

 
Ils sont organisés par la DGSCGC (Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises) et comprennent plusieurs types de concours :

 
Le concours interne est accessible aux agents publics, militaires, agents en fonction au sein d'une organisation internationale intergouvernementale ayant cumulé 4 ans de services publics, titulaires d'une qualification de chef d'agrès tout engin de Sapeurs-Pompiers Professionnels.
 

Concours externe lieutenant de 1re classe (2ᵉ grade)

Il se déroule en 3 phases : épreuves d'admissibilité, épreuves de pré-admission, épreuves d'admission.
 
Les épreuves d’admissibilité comprennent :

  • Une note d'analyse à rédiger à partir d'un dossier fourni (sujets d'actualité) – durée : 3 heures (coefficient 2) ;
  • QCM (Questions à Choix Multiple) sur des sujets de droit, de finances publiques, de Sécurité Civile, questions techniques sur la gestion des risques et de l'environnement : 1 heure 30 (coefficient 2). 

Les épreuves de pré-admission :
 
Ces épreuves comprennent des tests de sport (coefficient 2).
 
Les épreuves d’admission sont :

  • Un entretien face à un jury sur la base d'une fiche individuelle préparée par le candidat : durée 25 minutes et 5 minutes de présentation (coefficient 4)
  • Un oral facultatif en anglais : 10 minutes de préparation + 15 minutes d'entretien. 
 

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour réussir le concours, une bonne préparation est nécessaire. Si vous décidez de candidater au prochain concours lieutenant pompier, il est possible de faire une préparation via des centres de formation à distance comme l'EFM Fonction Publique qui permettent de bien se préparer au concours lieutenant pompier pour maximiser ses chances d'être reçus.

Le candidat qui est reçu au concours intègre ensuite une formation à l'ENSOSP.
 

 

Concours interne lieutenant de 1re classe (2ᵉ grade)

 
Les candidats issus des collectivités territoriales, fonctionnaires et agents publics, ou issus des établissements publics peuvent présenter le concours interne. Ce concours est également ouvert aux candidats ayant cumulé 4 ans de services publics dans une administration ou un organisme public (les conditions sont fixées par le décret n° 2010-311 du 22 mars 2010).
 
Le concours interne comprend 2 étapes : des épreuves d'admissibilité et des épreuves d'admission.
 
Les épreuves d’admissibilité :

  • Une note d'analyse à rédiger à partir d'un dossier fourni (sujets d'actualité) – durée : 3 heures (coefficient 2) ;
  • QCM (Questions à Choix Multiple) relatif aux activités et compétences requises pour un officier de sapeurs-pompiers professionnels et sur des sujets de culture générale (questions administratives) : 1 heure 30 (coefficient 2).

 
Les épreuves d’admission :

  • ​Entretien individuel face à un jury sur la base d'un dossier de validation des acquis professionnels du candidat : durée 25 minutes et 5 minutes de présentation (coefficient 5)
  • Oral facultatif en anglais : 10 minutes de préparation + 15 minutes d'entretien.

Examen professionnel lieutenant de 1re classe (2ᵉ grade)

 
L'examen professionnel est accessible pour les lieutenants de 2ᵉ classe qui ont atteint le 4ᵉ échelon et ont cumulé 3 années de services effectifs au 1er janvier de l'année de l'inscription à l'examen.
 
Les épreuves se divisent en épreuves d'admissibilité et épreuves d'admission.
 
L’épreuve d’admissibilité :
 
Rédiger une note administrative sur la base d'un dossier fourni (cas professionnel concret) : durée 3 heures (coefficient 3).
 
L’épreuve d’admission :
 
Entretien professionnel face à un jury : 25 minutes de préparation + 5 minutes de présentation (coefficient 5).
 

Concours interne lieutenant 2ᵉ classe (1er grade)

Le concours interne pour accéder au 1er grade de lieutenant pompier est accessible aux fonctionnaires, agents publics des collectivités territoriales et toutes personnes pouvant justifier de 4 ans minimum de services publics. Les spécificités des critères d'admission peuvent être retrouvées sur la page "Devenir lieutenant de 2e classe de sapeur-pompier professionnel" du site du gouvernement de l'intérieur.

Les épreuves du concours interne lieutenant 2ᵉ classe sont identiques à celles du concours interne lieutenant 1ère classe sauf pour le QCM d'admissibilité : le sujet portera sur les activités et compétences de chef d'agrès tout engin de SPP et sur des connaissances de culture administrative. 

Examen professionnel lieutenant 2ᵉ classe (1er grade)

Il n'y a pas eu d'examen professionnel d'organisé depuis 2019 pour passer lieutenant 2ᵉ classe. Si un prochain examen était amené à être planifié, les anciennes épreuves pourraient être sujettes à être modifiées. 

Examen professionnel lieutenant hors classe (3ᵉ grade)

Pour devenir lieutenant hors classe, il faut avoir le 2ᵉ grade en tant que lieutenant 1ère classe depuis au moins 3 ans, dont 1 an dans le 5ᵉ échelon. 
L'examen professionnel comporte une épreuve d'admissibilité de 3 h qui consiste en la rédaction d'une note administrative à partir des éléments d'un dossier portant sur un cas concret professionnel. Puis s'ensuit, comme pour les autres grades, un entretien individuel de 30 minutes au total pour juger des acquis de l'expérience professionnelle du candidat pour l'épreuve d'admission.

 

3 : Compléter sa formation à l'ENSOSP pour être officier pompier

 
Après sa réussite au concours, le candidat est inscrit sur une liste d'aptitudes puis recruté dans un des SDIS. Selon le concours passé, il devient lieutenant 2ᵉ classe stagiaire ou lieutenant 1ʳᵉ classe stagiaire pendant une année.
 
La formation d'intégration et de professionnalisation a lieu à l'ENSOSP (École Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers) où les élèves sont soumis à des contrôles de connaissances pour valider leur formation à l’issue de laquelle ils seront titularisés (arrêté conjoint du préfet et du Président du conseil d'administration du SDIS).

Si le stage ne peut être validé et l'élève titularisé, il a toutefois la possibilité d'effectuer un stage complémentaire (durée maximale d'un an).
 
Le ministère de l’Intérieur publie les avis de vacances de postes de Sapeurs-Pompiers Professionnels sur son site.

 

​​

Débouchés et évolutions pour le métier de Lieutenant Sapeur-Pompier

 

Où exerce le Lieutenant Sapeur-Pompier ?

 
Le lieutenant de sapeurs-pompiers peut exercer dans plusieurs domaines et entrer en poste en fonction des vacances de postes. Il peut travailler comme chef d'un SDIS, chef de garde ou encore chef de groupe.
 
Il est garant du maintien opérationnel et veille sur l'ensemble des moyens humains et techniques nécessaires aux interventions du centre d'incendie et de secours.
 
L'emploi dans les SDIS est possible sur tout le territoire national. Lors d'opérations spéciales, les sapeurs-pompiers peuvent également venir en aide à d'autres pays européens et être mobilisés avec leur matériel pour circonscrire un feu ou porter secours à des populations lors d'inondations d'envergure ou d'autres cas nécessitant leur action.
 

Statut, salaire et évolutions de carrière

 

Quel est le statut d'un lieutenant de sapeur-pompier ?

 

Le lieutenant de sapeur-pompier fait partie de la fonction publique territoriale, catégorie B.
 

Quel est le salaire d'un lieutenant de pompier ?

 

Le traitement indiciaire brut mensuel d'un lieutenant de sapeurs-pompiers peut débuter à 1 700 euros et atteindre 2 800 euros en fin de carrière, selon les grades et les échelons obtenus. Il peut bénéficier en plus de primes et d'indemnités (variables selon les collectivités). Il pourra de plus bénéficier d'une indemnité de résidence dans certaines régions.
 
Exemples de différentes indemnités : l'indemnité de feu, l'indemnité de spécialité, l'indemnité horaire/forfaitaire pour travail supplémentaire, l'indemnité d'administration et de technicité…
 

Quelle évolution de carrière pour le lieutenant de sapeurs-pompiers ? 

 
Le lieutenant de sapeurs-pompiers peut faire carrière avec l'avancement d'échelon ou l'avancement de grade.
 
L'avancement par échelon est fondé sur les textes (article 24, décret n° 2010-329 du 22 mars 2010, modifié par l'article 13, décret n° 2016-594 du 12 mai 2016) faisant référence au fonctionnement des grilles indiciaires.
 
Le lieutenant de 2ᵉ classe et le lieutenant de 1re classe ont respectivement chacun 13 échelons. Le grade de lieutenant hors classe compte, quant à lui, 11 échelons. Pour chacun, la durée de carrière totale sera de 30 ans avec l'avancement par échelon.
 
Il est possible de choisir un avancement de grade en passant un examen professionnel.
 
Le lieutenant pourra alors évoluer vers des fonctions de capitaine puis de commandant et de lieutenant-colonel.

 

Tenue et équipements du Lieutenant sapeur-pompier

 
Selon le type de mission à mener, les tenues et les équipements vont s'adapter (combinaison spéciale pour les incendies, uniforme pour les cérémonies, etc.).
 

La tenue Lieutenant Sapeur-Pompier

 
La tenue du lieutenant sapeur-pompier s’apparente à celles de tous les Sapeurs-Pompiers : il porte en effet un polo bleu marine (avec une mention en rouge « sapeur-pompier »), un pantalon assorti et des chaussures tout terrain, type rangers.

Les SPP portent des tenues, des insignes et des attributs réglementés par l'Arrêté du 8 avril 2015 puis modifié par celui du 7 avril 2017 et valable pour les catégories de pompiers professionnels, volontaires, auxiliaires, mais non applicable pour les militaires, les marins-pompiers ou encore les sapeurs-sauveteurs.

Pour les interventions sur les incendies, les lieutenants de SPP portent des équipements de protection individuelle (EPI) à l’instar de leurs collègues : un casque, des gants, un appareil respiratoire, etc.
Ils suivent d'ailleurs une formation spécifique et un entrainement au port des EPI.
Ces EPI servent à garantir la sécurité et la santé de tout SPP.
 

Équipement / véhicules

 
Dans ses missions quotidiennes, le Lieutenant Sapeur-Pompier sera amené à utiliser plusieurs types de véhicules :

  • Véhicule de Secours et d'Assistance aux Victimes (VSAV)
  • Fourgon Pompe-Tonne (FPT)
  • Véhicule de Secours Routier (VSR)
  • Camion-Citerne Feux de forêts (CCF)
  • Véhicules de Soutien Sanitaire (VSS)
  • Véhicules navigants pour les interventions en milieu aquatique
  • Des moyens aérienshélicoptères par exemple.

 
L’étendue de ces moyens d’intervention permet d'agir vite, peu importe les. En cas d'incendie dans un immeuble, les pompiers peuvent par exemple se servir d'une échelle pivotante automatique (EPA).
 
Les équipements comprennent également tout ce qui est nécessaire à la logistique et aux analyses des situations (informatique, géolocalisation, radars, drones et caméras pour la surveillance en temps réel des lieux sensibles ou pour aider à localiser une personne en péril).



 Le métier de lieutenant de sapeurs-pompiers permet au candidat qui a la vocation de faire une belle carrière au sein de la Sécurité Civile. Ce métier passionnant apporte la satisfaction de pouvoir venir en aide à autrui, mais aussi de partager une collaboration avec une équipe soudée où chacun est capable d'aider ses équipiers lors d'interventions périlleuses.

Demande d'infos PRÉPARATION CONCOURS LIEUTENANT POMPIER
​Complétez les champs ci-dessous pour recevoir gratuitement des informations sur la préparation au concours Lieutenant Pompier.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.